CIRID


CENTRE INDÉPENDANT DE RECHERCHES ET D'INITIATIVES POUR LE DIALOGUE
Institution bénéficiant d'un statut consultatif spécial auprès de l'ECOSOC ( Nations Unies)

Propos recueillis par Deo Hakizimana, Président du CIRID​

​​Quelles actions envisagez-vous que Genève apporte sa part de contribution dans la promotion de la paix et du développement en faveur de l’Afrique surtout dans les zones encore en crise (Maghreb, Grands Lacs, Corne de l'Afrique? 

Si des décisions importantes sont prises au sein de l'ONU à New-York, c'est à Genève que se réalise la gouvernance mondiale. La nouvelle constitution affirme, enfin, que l'Etat (soit le canton et les communes) doit mener une politique active en faveur de la Genève internationale. Cela devra être une des priorités du prochain Conseil d'Etat, pour la promotion de la paix et du développement mais aussi pour que Genève demeure un centre important de négociation et de décision dans un monde multipolaire. Le nouveau gouvernement aura partant l'obligation, en plus de faciliter le travail de ces institutions, de tout tenter pour que des organisations internationales et non gouvernementales ne choisissent pas de s'implanter ailleurs en raison des difficultés de trouver des logements ou d'un coût de la vie important. Ces deux points essentiels et sensibles correspondent d'ailleurs à mes engagements politiques et personnels. Finalement, le gouvernement devra atteindre son engagement à mettre 0,7% de son budget pour l'aide publique au développement: c'est une nécessité pour Genève

Quelle place la diaspora africaine, ensemble avec la société civile genevoise et internationale peut-elle avoir dans ce dessein?

Je milite quotidiennement, et encore plus dans le cadre de mes actions à la Mairie de Vernier pour l'intégration de toutes et de tous. Je vois la disposa africaine déjà présente dans nos associations, nos Conseils municipaux , nos entreprises, dans la société civile. Par cet engagement quotidien, la diaspora africaine dans sa diversité doit amener l'Etat à s'engager pour la promotion de la paix et du développement de l'Afrique.

C'est en offrant leurs points de vue uniques que les Africains de Genève aideront à atteindre des objectifs ambitieux!****

Au-delà, que peut être et que doit être le rôle de la Confédération helvétique dans ce contexte et comment comptez-vous y contribuer ?*****

La Confédération doit s'engager concrètement pour la promotion de la paix et l'aide au développement. Tout d'abord, en s'engageant sur le terrain en soutenant des projets innovants par les habitant-e-s, pour les habitant-e-s. Ensuite, en développant les relations bilatérales avec les gouvernements des pays en Afrique notamment, pour encourager des mesures qui assurent la paix et un développement pour toutes et tous, pas seulement une minorité. Finalement, pour Genève, cela veut dire un engagement renouvelé à soutenir la Genève internationale en offrant un cadre d'accueil pour les Organisations internationales et les ONG: celles qui sont déjà implantées et pour faire venir de nouvelles. L'accueil des ONG provenant des pays en développement est particulièrement important, car souvent elles

sont oubliées ce qui a un impact négatif sur la prise en compte des intérêts spécifiques des payes en développement. Une Genève internationale dynamique, ce sont des opportunités pour le développement par la coopération et pour le dynamisme culturel et économique du canton